D'origine Suisse, Edith Schmid s'installe en France en 1981. Pendant deux ans, aux Beaux-Arts de Montpellier , elle s'initie à la technique de l' eau-forte.

Son travail, axé autour des signes, des lettres, des mots et de l'écriture, s'inscrit dans la réalité du monde.

En utilisant uniquement les procédés de la taille douce, les zincs et fers sont attaqués des deux cotés, mordus avec une certaine obstination et véhémence, en même temps avec une précision et une maîtrise due à une pratique de bientôt 30 ans.

Elle réalise des tirages, mais c'est surtout la plaque qui devient l'expression de l' oeuvre.

Travail d'acide   Ecriture gravée